Bpifrance : Découvrez le nouvel accord de la politique handicap

Bpifrance : interview croisée avec Morgane Le Tallec & Claire Dupré
publié le 03/12/2020

À l’occasion du nouvel accord cadre en faveur de l’insertion professionnelle et de l’emploi des personnes en situation de handicap au sein du groupe, signé par Bpifrance en octobre 2020, Morgane Le Tallec, Directrice des Relations Sociales, et Claire Dupré, HRBP et référente Handicap Groupe, reviennent sur les spécificités de ce nouvel accord et de la politique handicap défendue par le groupe.


























Pourquoi était-il important pour Bpifrance de négocier ce nouvel accord sur la Politique Handicap ?

Morgane Le Tallec : 
Cela fait plus de 10 ans que Bpifrance met en place une politique handicap volontariste contre les discriminations et en faveur de la diversité.

Cette politique s’est concrétisée en 2016 par la signature d’un premier accord cadre pour l’ensemble du groupe et la création, au sein de Bpifrance, d’une Mission Handicap. Parvenus au terme de notre précédent accord, nous avons cette année, avec nos partenaires sociaux, négocié et signé à l’unanimité un nouvel accord triennal nous permettant de réaffirmer et renforcer notre engagement pour l’inclusion en entreprise des personnes en situation de handicap.

Quelles sont les principales avancées de ce nouvel accord Groupe en faveur du Handicap ?


Claire Dupré :
Ce nouvel accord illustre notre volonté de poursuivre notre démarche tout en continuant à innover pour favoriser l’insertion des collaborateurs en situation de handicap. Cela se traduit par des engagements concrets autour des grands thèmes développés dans le nouvel accord : le recrutement, l’intégration, le maintien dans l’emploi, la formation et la sensibilisation. De nouveaux partenariats et de nombreuses actions innovantes sont ainsi prévus pour l’année à venir.

Par ailleurs, la proximité, valeur forte de Bpifrance, est très présente dans l’entreprise : nous poursuivons donc nos efforts pour mettre l’accent sur la qualité d’accompagnement fourni auprès de nos collaborateurs : nous leur donnons les moyens d’exercer au mieux leur travail au quotidien, afin qu’ils puissent s’épanouir à leur poste.
 
MLT :
La volonté du groupe de concrétiser ces engagements est rendue possible grâce au travail de Claire, référente handicap groupe, et des autres acteurs RH de Bpifrance, qui mettent en œuvre de nombreuses actions tout au long de l’année.
Il est également essentiel de rappeler les fondamentaux de Bpifrance, et les engagements pris de manière générale sur la diversité, la lutte contre la discrimination, et l’égalité des chances, qui s’inscrivent naturellement dans notre politique handicap. Ainsi, notre dernier accord en date sur la Qualité de Vie au Travail (QVT), le 3eme, a été signé le 23 janvier 2020 : il intègre notamment un volet sur la santé et un volet sur la diversité et l’inclusion, qui concordent et s’articulent avec notre politique sur le handicap. Signataire de la Charte de la Diversité en Entreprise depuis plusieurs années, Bpifrance place ainsi l’inclusion des personnes en situation de handicap au cœur de ses engagements sociétaux.

Au quotidien, comment accompagnez-vous vos collaborateurs en situation de handicap ?


CD :
La Mission Handicap de Bpifrance œuvre au quotidien pour créer un environnement de travail propice à l’inclusion. Pour parvenir à trouver la solution la plus adaptée à chacun, nous travaillons en lien étroit avec divers acteurs (la médecine du travail, l’assistante sociale, les managers…). Dans certaines situations, nous travaillons aussi avec des prestataires spécialisés : sur une problématique d’aménagement de poste par exemple, nous faisons appel à des ergonomes ou des ergothérapeutes. La Direction de l’Immobilier et de l’Environnement de travail nous aide également en nous fournissant les outils nécessaires nous permettant d’accompagner concrètement nos collaborateurs.
 
 Ancrés dans la culture et l’ADN de Bpifrance depuis de nombreuses années, la QVT et le care sont une vraie priorité pour le groupe : nous mettons donc tous nos moyens, humains et matériels, à disposition des collaborateurs qui en ont le besoin 
 
Ainsi, une plateforme de mieux-être au travail pour les salariés a été mise en place pendant le confinement, et nous proposons également des formations spécifiques, par exemple auprès de personnes malvoyantes pour les aider à monter en compétence sur des évolutions de logiciel. 

En pratique, que faites-vous en matière de sensibilisation ?


MLT :
« La sensibilisation est un axe très important de notre nouvel accord handicap. En informant et en éveillant les consciences autour de ce sujet, nous permettons à chacun d’être acteur dans cette démarche d’intégration des collaborateurs en situation de handicap. »
Diverses actions sont ainsi mises en place toute l’année à travers l’accord QVT et dans le cadre de la semaine de la QVT, que nous avons transformée cette année en mois de la QVT.
De manière générale, nous mettons à disposition tous les replays des dispositifs mis en œuvre, afin que nos collaborateurs aient accès à ces informations à tout moment de l’année.
 
CD :
La Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH) est également un moment particulier pendant lequel nous sensibilisons nos collaborateurs au travers de conférences et d’actions tel que le Duo Day, auquel nous avons participé le 19 novembre dernier aux côtés de plus de 6 000 entreprises mobilisées, malgré le contexte de la crise sanitaire.
Le Handitech Trophy, qui permet de mettre en avant l’innovation dans le domaine du handicap, est aussi une très belle initiative à laquelle Bpifrance a participé cette année encore.
Enfin, nous sensibilisons également les fonctions managériales : des managers formés et avertis, qui travaillent main dans la main avec l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise, sont pour nous les premiers acteurs qui permettent de favoriser le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Pendant leur parcours de formation, nous informons ainsi nos managers de la politique handicap, afin de leur donner les clés nécessaires pour travailler avec des collaborateurs en situation de handicap, ou bien si eux-mêmes se retrouvent directement concernés au cours de leur vie professionnelle.
Avoir les bons mots et les bons réflexes est essentiel, pour que le handicap ne soit pas un sujet tabou.

Plus spécifiquement, comment déployez-vous votre politique Handicap ? 


MLT :
« L’engagement en faveur du handicap est l’affaire de tous : chacun des acteurs de l’entreprise a un rôle à jouer dans cette démarche d’inclusion. »
Aux côtés du DRH groupe de Bpifrance, la Direction des Relations Sociales est en charge de la négociation des accords avec les partenaires sociaux, ainsi que de la sensibilisation auprès des managers pendant leur parcours de formation. Claire, notre référente Handicap, pilote et coordonne le déploiement de notre accord. L’ensemble des métiers de la DRH s’articulent entre eux pour, dans un premier temps, bâtir et négocier des accords d’entreprises puis les déployer, les faire vivre et tendre vers une amélioration concrète de ces mesures.
 
CD :
Un des axes majeurs de notre accord se situe dans le maintien de l’emploi des collaborateurs en situation de handicap. Cette problématique n’est pas seulement RH, c’est un véritable sujet dans lequel l’entreprise entière est impliquée. Nous travaillons ainsi sur le recours au Secteur du Travail Protégé et Adapté (STPA) avec de nombreux acteurs internes : la Direction des Achats, la Direction des Systèmes d’Information, la Direction du Digital, la Communication… Ainsi, cette transversalité nous permet à tous d’être contributeur de la politique Handicap mise en œuvre au sein du groupe. 
 
Enfin, nous déployons notre politique handicap en communiquant notre engagement et nos actions en interne mais aussi en externe. Il est important de faire connaître l’implication de Bpifrance en tant qu’entreprise handi-accueillante, pour ouvrir la parole sur le sujet et encourager les candidats en situation de handicap à nous rejoindre.

Quels profils recherchez-vous et comment postuler à une offre d’emploi ?


MLT :
Notre engagement pour l’insertion des personnes en situation de handicap se traduit par une politique de recrutement très ouverte, basée sur l’égalité des chances.
Les opportunités d’emplois disponibles sur notre site carrière, talents.bpifrance.fr, sont ouvertes à tous : en fonction des profils recherchés, nous effectuons nos recrutements sur la base des compétences des collaborateurs et non au regard de leur handicap. Nous mettons tout en œuvre pour que les personnes en situation de handicap se sentent à l’aise d’en parler librement au cours de l’entretien, et qu’elles puissent exprimer leur besoin éventuel d’un aménagement de poste particulier.
 
CD :
Nous recherchons des profils variés, liés aux spécificités des missions de Bpifrance : les métiers du financement, de l’innovation, de l’export, de l’accompagnement, mais aussi des fonctions supports. Vous pouvez également retrouver l’ensemble de nos offres sur les sites Handicap.fr et sur Jobteaser.
Certains événements peuvent aussi représenter des points d’entrée privilégiés pour dialoguer directement avec Bpifrance. Nous sommes ainsi présents à des salons de recrutement et des forums spécialisés, comme celui de Hello Handicap auquel nous avons participé du 27 au 30 octobre dernier. Nous travaillons également beaucoup avec les écoles : Dauphine, Neoma ou encore Grenoble Ecole de Management figurent parmi les établissements avec lesquels nous menons des actions spécifiques pour favoriser le recrutement d’étudiants en situation de handicap.


Alors vous aussi, rejoignez la Banque Publique d’Investissement pour Servir l’avenir !