Semaine pour l'emploi des personnes handicapées : la Société Générale agit.

Semaine pour l'emploi des personnes handicapées : la Société Générale agit.
publié le 02/12/2009

 La semaine pour l'emploi des personnes handicapées a eu lieu du 16 au 22 nivembre2009. L'occasion pour la Société Générale de réaffirmer son engagement en la matière, comme l'explique bernard cauchy, responsable de la Mission Handicap de la Société Générale.

Quelles actions allez-vous mener durant la semaine pour l’emploi des personnes handicapées ?
 
Tout d’abord, nous serons très présents sur les forums de recrutement partout en France. Pour le moment, il est prévu que nous participions à douze de ces rencontres au minimum.
 
Nous devrions ensuite participer à deux tchats de l'Agefiph sur Paris et Marseille. C’est une action officielle qui rassemblera un salarié en situation de handicap, un représentant de notre Mission Handicap et peut-être un manager.
 
Au sein du groupe, nous allons effectuer un certain nombre d’actions de sensibilisation et notamment sur le sujet de l’intégration des personnes en situation de handicap. Ces messages seront délivrés à l’ensemble des 45 000 salariés de la Société Générale. Nous lançons aussi tousuniques.fr, le blog de la Mission Handicap Société Générale (www.tousuniques.fr ) afin de décrire notre action au quotidien et d’ouvrir un espace d’échange avec les internautes, candidats potentiels, collaborateurs, professionnels et les associations. J’espère que cette plateforme d’échange, résolument moderne trouvera un écho favorable.
 
Que représente cette semaine pour la Société Générale ?
 
La Semaine de l’Emploi des Personnes Handicapées permet d’attirer l’attention sur le sujet du handicap et de rendre compte de nos actions à l’aide d’exemples concrets. Pour autant, nous n’attendons pas cet évènement pour travailler sur le sujet. Nos actions se poursuivent durant toute l’année sur tout le territoire.
 
Quels sont vos objectifs en matière d’emploi de personnes handicapées ?
 
Nous avons signé un partenariat en mai 2007 afin de favoriser l’emploi des handicapés au sein de l’entreprise. L’objectif fixé était d’atteindre 160 recrutements de personnes en situation de handicap d’ici la fin 2010. Aujourd’hui, on en comptabilise déjà 150, nous sommes donc en avance !
Du côté des collaborateurs, nos actions de sensibilisation auprès des managers mais aussi de l’ensemble des employés permettent de faire évoluer les choses. J’ai le sentiment que les salariés ont changé leur regard sur le handicap.
 
Allez-vous poursuivre votre action après l’échéance du partenariat ?
 
Oui. Dès le premier trimestre de l’année 2010, nous allons renégocier notre accord. Nous ferons un diagnostic avec les différents partenaires qui permettra d’aboutir à un nouveau projet pour les 3 années suivantes.
Les collaborateurs et tous les acteurs impliqués sont très satisfaits, ils souhaitent que nous renouvelions l’expérience. C’est donc ce que nous allons faire.
 
Avez-vous des conseils pour les candidats en situation de handicap ?
 
Avant tout, il faut qu’ils aient une certaine appétence commerciale puisque notre priorité d’embauche porte sur les métiers commerciaux. Ensuite, qu’ils se donnent toutes les possibilités pour réussir et avoir l’envie d’évoluer au sein de l’entreprise.
 
Propos recueillis par Aurore Monod