Analyste risques et engagements

 

Rôle :
 
 
L'analyste risques et engagements est un métier clef dans une banque dont la mission est certes de prêter de l'argent, mais sans prendre de risques inconsidérés.
L'analyste risques et engagements étudie les demandes de crédit et intervient en appui technique du conseiller clientèle ou du chargé d'affaires entreprises au sein d'une agence, d'un centre d'affaires ou au siège, selon la taille et l'organisation de la banque.
Avec l'apparition de nouveaux outils informatiques, le métier d'analyste risques et engagements s'est modifié : les conseillers clientèle et les chargés d'affaires disposent désormais de logiciels d'aide à la décision sur les demandes de crédit et le rôle de l'analyste évolue vers le conseil aux commerciaux et vers l'expertise sur des dossiers complexes.
 
 
 
 Missions :
 
 
L’analyste donne un avis sur les demandes de crédit d'un client particulier ou entreprise à partir d'un dossier constitué par le conseiller de clientèle ou le chargé d'affaires comportant des informations commerciales, comptables et financières
Il contrôle de l'évaluation des risques et du respect des engagements de la banque et fixe des conditions commerciales liées aux caractéristiques des dossiers, à la réglementation et à la politique de la banque.
Il porte assistance au conseiller clientèle ou au chargé d'affaires entreprise et réalise des analyses de risques sectoriels et des études de rentabilité.
 
 
 
Profil recherché :
 
 
L'analyste risques et engagements doit avoir un goût affirmé pour les chiffres, un sens aigu du risque et une excellente capacité d'appréciation et de jugement.
Il doit faire preuve d'esprit critique et de décision, de beaucoup de rigueur et de précision, de curiosité en se tenant informé de l'évolution économique des clients et des secteurs, d'un sens du contact et de la négociation.
Ses compétences techniques s'appuient sur une connaissance de l'économie, du droit, de la fiscalité, de la comptabilité et de la gestion. Une capacité à rédiger aisément est aussi nécessaire.
 
 
Formation en alternance :
 
 
  • Après le bac +3 : obtenir un Master professionnel en 2 ans - spécialité "Gestion des risques" ou "Marché des entreprises"
  • Après le bac +4 : obtenir un Master professionnel en 1 an - spécialité "Gestion des risques" ou "Marché des entreprises"
  • Après le Bac +5 : intégrer une banque puis suivre une formation interne qualifiante