Chargé de Clientèle PME-PMI

 

Rôle :
 
Être chargé de clientèle PME-PMI, c’est travailler au cœur même du tissu économique. Le chargé de clientèle rencontre des dirigeants d’entreprises de tous les secteurs et il les accompagne dans leur développement : création d’une nouvelle usine, installation dans d’autres pays, développement d’un module de paiement sécurisé sur Internet...
 
 
 
Missions :
 
 
Le chargé de clientèle PME-PMI gère et développe un portefeuille de clients composé d’entreprises de taille intermédiaire de secteurs variés : BTP, haute technologie, commerce, logistique…
Ses principales missions sont d’analyser l’entreprise et sa situation financière pour déterminer ses besoins (financements, services….), de conseiller la PME et son dirigeant et de gérer la relation au quotidien. Le chargé de clientèle monte les dossiers de crédit, en présentant les éléments clés permettant la prise de décision ; il argumente les propositions et négocie les conditions financières et les garanties. Cela implique une bonne maîtrise de la gestion des risques. Dans sa mission commerciale il doit rechercher de nouveaux clients en fonction de la cible de la banque (taille, activité).
 
Pièce maîtresse de la stratégie commerciale des banques vis-à-vis des entreprises, le chargé de clientèle PME-PMI est en contact permanent avec presque tous les services internes de la banque mais également avec de nombreux intervenants externes.
En interne, il cogère relation clientèle avec sa hiérarchie, mais également avec les back-offices, la direction des engagements (renouvellement de dossiers, autorisations exceptionnelles…) et les services spécialisés du réseau et du siège. A l’extérieur, il est en relation avec les clients, les prospects bien sûr, mais aussi avec de nombreux organismes spécialisés de crédit et de garanties.
 
 

 
Profil recherché :
 
 
Le chargé de clientèle PME-PMI se distingue par ses connaissances sur les entreprises (économiques, juridiques, fiscales), des compétences techniques (analyse et montage de dossiers) et de réelles qualités commerciales.
Les masters banque/finance et les écoles de commerce sont de bonnes portes d’entrée, ainsi que la formation continue dans la banque (type ITB ou CESB).
 

Après quelques années, le chargé de clientèle PME peut prendre en charge la gestion d’entreprises plus grandes, il peut aussi choisir de se spécialiser et d’intégrer un métier au siège, ou encore préférer le management et devenir directeur d’agence.