Conseiller en Gestion Privée/ Gestionnaire de patrimoine

 

Rôle :
 
 
Spécialiste de la gestion de patrimoine, le conseiller en gestion privée assure le développement et la fidélisation des clients haut de gamme.
Il commercialise l’ensemble des produits et services de la banque à une clientèle patrimoniale. Il réalise des bilans patrimoniaux et élabore notamment des projets de financement de projets immobiliers. Il développe sa clientèle par l'entrée en relation avec des prospects ciblés haut de gamme par démarche de prospection, recommandation, référencement ou prescription.
 
Pour être client dans une banque privée, il faut avoir un minimum d’un million de dollars à investir, voire  trente dans certains établissements. Inutile de préciser que cette clientèle requiert des services plus sophistiqués et complexes que la majorité des clients privés des banques traditionnels.
Néanmoins, l’exigence des compétences, du savoir-être et du savoir-vivre se situe largement au-dessus de la moyenne et est proportionnelle au statut de ses clients.
 
L'Ingénieur Patrimonial accompagne les clients et les prospects de la Banque Privée dans la gestion de leurs avoirs. S'appuyant sur son expertise juridique et fiscale, il conseille ses interlocuteurs sur l'organisation de leur patrimoine, traitant différentes problématiques : cession/vente de l'entreprise du client, transmission du patrimoine, succession... Il intervient en appui technique du Gestionnaire de Fortune qui assure le suivi de la relation-client au quotidien.
 
 
Missions :
 
 
Le Conseiller en gestion privée est chargé du développement commercial et de la fidélisation d'un portefeuille de clients privés. Il développe une activité de gestion et de conseil financier, en assurant la croissance de son fonds de clientèle (augmentation du nombre de clients et du volume des actifs gérés), ainsi que la progression de sa rentabilité.
Outre la promotion de nos produits d'épargne monétaire, financière et d'assurance, il suit les comptes et placements, et effectue toutes les opérations nécessaires pour fidéliser les clients. Il développe un portefeuille, notamment par la mise en place d'un réseau de prescripteurs.
 
Il s'informe en permanence des évolutions financières, juridiques et fiscales, afin de s'adapter à l'évolution constante des produits et marchés. Il entretient et développe ses connaissances sur les investissements mobiliers et immobiliers, la fiscalité des particulier, l'assurance vie, les produits de défiscalisation... Organisé et disponible, il fait preuve d'un vrai tempérament commercial.
 
La mission principale de cet opérateur est d’entretenir la fortune de sa clientèle et de gérer la prise de risque de leurs actifs.
Toutefois, le métier tend à se complexifier et exige de se spécialiser : investissement, relationnel et back office.
 
 
 
Profil recherché :
 

De formation supérieure (bac + 4/5, école de commerce ou de gestion), il faut être autonome, rigoureux et savoir travailler en équipe.
Le conseiller en gestion de patrimoine est un technico-commercial qui, en plus d’être un bon conseiller, allie connaissances techniques, culture financière et sens commercial. Les profils varient : de 30 à 50 ans, il est de plus en plus diplômé, débutant ou confirmé.
 
Ses perspectives d’évolution sont multiples : la gestion de fortune, l’animation d’une équipe en gestion de patrimoine, mais aussi, plus techniques, la gestion de portefeuille et l’ingénierie patrimoniale. Enfin, il se dirige également souvent vers des métiers où ses compétences seront optimisées : marketing, banque d’affaires, clientèle institutionnelle...
 
 
 
Formation en alternance :
 
 
  • Après le bac +3 : obtenir un Master professionnel en 2 ans - spécialité "Marché des professionnels"
  • Après le bac +4 : obtenir un Master professionnel en 1 an - spécialité "Marché des professionnels"
  • Après le bac +5 : intégrer une banque puis suivre une formation interne qualifiante