“HandiFormaBanques a permis aux banques de mutualiser leurs compétences pour proposer des formations accessibles à niveau BAC à destination des personnes en situation de handicap“

Jean Claude Faivre, Délégués
publié le 10 janvier 2014

HandiFormaBanques est l’aboutissement d’une démarche volontaire et collective de la profession bancaire pour former les personnes en situation de handicap aux métiers de la banque et faciliter ainsi leur intégration professionnelle. Entretien avec Jean-Claude Faivre, Délégués National de HandiFormaBanques.

D’ou est venu l’idée de créer Handiformabanques ?

L’association a été créée en juin 2007, à l’initiative du Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB) et des grandes banques Françaises. Comme inscrit dans  la loi de 2005 en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, les banques doivent respecter un quota de 6% au sein de leur effectif. Elles ont constaté qu’il y avait un vrai décalage au niveau habituel de leur recrutement (BAC+2)  et le niveau de qualification des travailleurs handicapés, dont 80% d’entre eux ont un niveau inférieur au bac. 

HandiFormaBanques a permis aux banques de mutualiser leurs compétences et leurs moyens pour proposer des formations accessibles à niveau BAC à destination des personnes en situation de handicap.

Quelles sont les principales missions ?

Notre première mission est de contacter les banques partenaires afin de déterminer leurs possibilités en terme de recrutement et de lancer des opérations de recherche de candidats. Si les banques n’avaient pas de postes à proposer à l’issu du parcours,  nous ne pourrions pas mettre en place ce type d’opération.

Ensuite, notre objectif est d’organiser des forums pour proposer un accompagnement aux personnes en situation de handicap à travers la France (Lyon, Paris, Marseille, Nancy etc.) dans le secteur bancaire. Nous travaillons en collaboration avec des organismes de formations, dont l’AFPA, qui s’occupent des préformations, le CFPB (centres de formation de la profession bancaire)  qui gère les formations en alternance et les institutions comme le Pôle Emploi et les Cap Emploi pour la recherche de candidats.

Pouvez-vous nous décrire les différentes étapes de sélection des candidats ?

La première étape est d’inviter les candidats à un forum régional où un première entretien est mené. Ensuite ceux qui répondent aux prérequis sont convoqués pour participer à des tests et des entretiens individuels où nous sélectionnons environ une quinzaine de candidats pour les intégrer à une préformation de 7 semaines dispensée par un organisme expert. A l’issue de cette préformation les candidats sont présentés aux banques présentes lors du forum, environ 5 ou 6. Les candidats ont la possibilité de rencontrer chaque banque.

Quels sont les postes concernés ? Et les profils recherchés ?

Les candidats doivent être en recherche d’emploi et être reconnu travailleur handicapé. Il faut avoir au minimum un CAP ou BEP validé, et de préférence une expérience professionnelle dans la vente (commerce, grande distribution, immobilier etc.). Les postes proposés via HandiFormaBanques sont sur des métiers de téléconseiller bancaire et chargé d’accueil.

Quel type de contrat est proposé aux candidats sélectionnés?

Lors de l’entrée en formation les candidats signent un contrat de professionnalisation sur 12 mois, où ils alternent des périodes de formations au sein du CFPB et des périodes en agence bancaire. A la fin de la formation les prétendants obtiennent un certificat professionnel de chargé d’accueil. 

Une fois le diplôme validé, l’enseigne bancaire, dans laquelle ils ont effectué leur formation, leur propose un contrat en CDD ou CDI. Dans le cas où le candidat n’est pas recruté nous travaillons également avec les principales agences d’intérims pour un éventuel reclassement.



Propos recueillis par Olivier Angelini