“Le Groupe Crédit Agricole est engagé dans la mise en place de solutions innovantes et adaptées aux salariés en situation de handicap“

Anne Rayon, Responsable de la Mission handicap
publié le 08 octobre 2014
Le groupe Crédit Agricole S.A. se mobilise depuis de nombreuses années en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Cet engagement se traduit notamment par la signature d’un 4ème  accord de groupe en 2014-2016.
Anne Rayon, Responsable de la Mission handicap, nous présente les axes principaux de ce nouvel accord. Interview. 


Quels sont les engagements du groupe Crédit Agricole S.A, en faveur du handicap ?
 
Nous sommes dans la continuité de nos efforts entrepris depuis plusieurs années. Nous avons signé un 4ème accord en 2014, avec des objectifs ambitieux en termes de recrutement. Nous voulons embaucher 190 personnes sur les 3 ans, dont 70 en CDI, car depuis notre 3ème accord, nous avons un engagement sur le recrutement de contrats en CDI.
 
Nous menons également des actions de maintien dans l’emploi où il est primordial d’instaurer un climat de confiance auprès des salariés, afin d’effectuer un travail  de proximité. Tous les acteurs du handicap doivent être réactifs  et accompagner les travailleurs handicapés. Cela passe notamment, par la mise en place de parcours de formation sur mesure. Dès lors que la médecine du travail préconise des aménagements, nous mutualisons nos efforts et les moyens mis à disposition pour répondre aux besoins des collaborateurs.
 
Le Groupe Crédit Agricole est engagé dans la mise en place de solutions innovantes et adaptées aux salariés en situation de handicap. Par exemple, le pôle innovation est actuellement en période de réflexion sur la création d’une imprimante 3D, dédiée au handicap, mais qui s’adresserait à tous les collaborateurs.  Dans le cadre de cet accord, nous souhaitons intensifier notre engagement sur le recours au secteur protégé et adapté, en collaborant notamment  avec la Direction des Achats Groupe.
 
Comment vous organisez-vous  pour déployer vos actions ?
 
L’ensemble des actions sont pilotées par l’équipe centrale au niveau de la holding et  un réseau de 26 correspondants handicap, répartis dans chaque entité , qui sert de relais pour déployer notre politique handicap. Chaque entité doit se sentir concernée, notre objectif est de mettre en place des actions sur le long terme, afin que  le handicap soit intégré dans les process.  
 
Que faites-vous en matière de sensibilisation ?
 
Nous essayons de mettre en place un travail collectif avec l’ensemble des correspondants handicap. Nous avons par exemple édité un calendrier de sensibilisation à 40 000 exemplaires, à destination de chaque salarié du Groupe pour présenter notamment nos actions, la politique handicap du Groupe ou encore expliquer les démarches à suivre pour bénéficier de la reconnaissance du statut de travailleur handicapé. Nous organisons, lors de la SEPH, des journées de sensibilisation sur chaque entité avec des thèmes précis comme, la santé au travail  et l’audition. Ces initiatives sont mises en place au mois de novembre, mais se prolonge tout au long de l’année.
 
Ensuite, nous avons lancé une grande campagne de développement sur le secteur achat. Nous avons notamment fait appel à un cabinet externe pour réaliser les audits et les diagnostics. Nous allons mettre à jour notre guide crée en 2012, sur le recours au secteur protégé et adapté. Nous organisons également des journées d’échanges des bonnes pratiques, afin de rassembler les correspondants handicap et la Direction des Achats.
 
Comment fait-on pour postuler ?
 
Toutes nos offres sont sur mycreditagricole.jobs et visibles sur plusieurs sites dédiés au handicap. Du mois d’avril jusqu’au mois de septembre, nous lançons une campagne de recrutement en alternance. Nous recrutons sous la forme de contrat de professionnalisation et d’apprentissage, sur des postes de commercial en agence, sur des fonctions centrales, notamment dans le domaine des Ressources Humaines et de la comptabilité. Puis, afin d’améliorer nos recrutements nous travaillons en collaboration avec l’association HandiFormaBanques, qui forme les candidats en situation de handicap aux métiers de la banque. 


Propos recueillis par Olivier Angelini